- Passeport : obligatoire. Doit être valide à la date de retour prévue.

- Visa : il n’est pas obligatoire pour les Français pour un séjour n’excédant pas 90 jours. Pas de visa obligatoire non plus pour les Belges et Suisses, uniquement pour les Canadiens. En revanche, ces derniers sont tenus de payer, à l’arrivée, une « taxe de réciprocité » d’un montant de 132 US$ (valable pour toute la durée de validité du passeport). Une fiche blanche faisant office de visa touristique est délivrée à l’entrée du pays par les douaniers, donnant droit à 90 jours de séjour (renouvelable d’autant). La garder précieusement car elle est indispensable pour sortir du pays. En cas de perte : possibilité de la renouveler à la Policía Internacional, General Borgoña, 1052, Santiago. Pour prolonger le séjour, faire la demande (avant la date d’échéance) au Departamento de Extranjería (San Antonio, 580, 2e étage, Santiago) ou dans les antennes régionales. Autre option : effectuer un voyage rapide en Argentine ou au Pérou. Au retour, on vous donne une nouvelle fiche blanche, valable 90 jours. En revanche, il est interdit de travailler avec ce type de document .Si vous faites une escale au Etats-Unis une demande d’ESTA est nécessaire.

- Permis de conduire international : obligatoire (en principe) si vous avez l’intention de conduire au Chili.

Attention : n’emportez aucune denrée périssable dans vos bagages, de type fruits (même secs) ou fromages. C’est strictement interdit. Vous risquez d’avoir à payer une forte amende.

- Vaccins obligatoires : aucun.  Hépatite A, Hépatite B, et Typhoïde conseillés.

Durée de vol direct : pour Santiago, 14h15.

Décalage horaire : - 6h en été, – 4h en hiver.